Market : Vers une cotation boursière de la Bange Bank, première banque à être coté à la BVMAC

Market : Vers une cotation boursière de la Bange Bank, première banque à être coté à la BVMAC

La Bourse des Valeurs Mobilières d’Afrique Centrale (Bvmac) basée à Douala s’apprête à accueillir sa première banque. En effet, le Directeur Général de la Bvmac, Louis Banga Ntolo, a reçu le 9 Août en visite de travail, une délégation conduite par Juan Pablo Obiang Bikie, Directeur Général de la Bange Bank de la Guinée Equatorial.  Cette visite fait partie du processus visant à finaliser l’introduction en bourse de Bange Bank, a-t-on appris.

Cette fois, les deux directeurs généraux ont évoqué le processus de cotation, les obligations d’informatives des émetteurs de titres cotés et le mécanisme de dotation de la BAD aux entreprises qui décident de se faire coter à la Bvmac. Cela suggère que Bange Bank a l’ambition d’étendre son activité. Pour preuve, la banque a commencé à augmenter son capital de 20 à 56 milliards de francs CFA le 29 juillet. Et depuis 2021, elle a officiellement étendu son réseau hors de la Guinée équatoriale en ouvrant une filiale au Cameroun.

Si la Banque de Guinée équatoriale passe la procédure, ce sera la première fois qu’une banque de la sous-région entrera à la bourse de la CEMAC. Jusqu’à présent, seules les entreprises de l’agroalimentaire ou de l’industrie de l’assurance l’ont fait alors que la culture boursière en est encore à ses balbutiements. Sur le marché sous-régional de plus de 54 millions d’habitants, seules 7 entreprises sont cotées sur Bvmac. Parfois, il n’y a aucune activité sur le marché boursier pendant des semaines.

Pour l’instant, les responsables de la Bvmac continuent d’attendre que certains pays de la sous-région tiennent leurs promesses d’introduction en bourse pour certaine société. Il s’agit notamment du Cameroun, de la République centrafricaine (RCA), du Tchad et Gabon. Les pays se sont engagés à coter environ cinq ou six entreprises chacun depuis 2020 selon la Commission Surveillance des Marchés Financiers (Cosumaf). Mais jusqu’à présent, ils ne l’ont pas fait.

Jules Anicet
Author: Jules Anicet

Bio

Laisser un commentaire